Le financement de mon projet, par où commencer ?

29 octobre 2018
Comment financer la construction de votre maison neuve ? Apport personnel, vente d’un précédent bien immobilier, emprunt familial ou bancaire … voici 4 conseils pour bien aborder le volet financement de votre projet de construction en Vendée.

Avant tout, réfléchissez à votre plan de financement et faites le point sur les aides financières mobilisables. Préparez-vous à rencontrer plusieurs banques, éventuellement un ou plusieurs courtiers. Comptez environ une heure et demi par rendez-vous, ce temps est nécessaire pour aborder en profondeur tous les éléments de votre projet.

Conseil n°1 : mettez en avant le CCMI, c’est un atout

En faisant construire votre maison par Logis de Vendée, vous serez couvert par un Contrat de Construction de Maison Individuelle (CCMI).
Ce contrat, réglementé par la loi de 1990, vous protège en instaurant notamment deux garanties : livraison à prix et délai convenus et parfait achèvement. Vous êtes assuré d’être livré de votre maison. Cette garantie, ajoutée à la bonne réputation de votre constructeur, joue en votre faveur au moment de l’étude du dossier de financement de votre maison.

Conseil n°2 : si vous financez votre maison neuve à deux, allez ensemble aux rendez-vous

Cela vous permettra de comprendre la position du banquier et les éventuelles concessions qu’il pourrait demander. A défaut, mettez-vous d’accord avant le rendez-vous sur la durée du prêt, le montant maximal de mensualité, le montant de l’apport et la domiciliation du ou des comptes courants, ce sont les éléments clés de votre plan de financement.

Conseil n° 3 : attention aux assurances si vous financez une résidence secondaire

L’âge d’un acheteur de résidence secondaire est souvent plus élevé que celui d’un primo-accédant. L’obtention d’une assurance de prêt immobilier peut s’avérer plus difficile car les compagnies d’assurance mettent en avant une probabilité accrue de maladies.
Pour contourner cet obstacle et faire financer sa construction de résidence secondaire, des solutions existent. Vous pouvez par exemple acheter pour louer puis récupérer le bien au bout de quelques années ou garantir votre achat par une hypothèque sur votre résidence principale.

Conseil n°4 : savoir dans quelle zone sera situé votre logement

Le financement de votre construction doit intégrer un volet « aides ». Certaines de ces aides dépendent de la zone dans laquelle est situé votre terrain. Le zonage immobilier est un dispositif réglementaire qui découpe la France en 5 parties en fonction de la plus ou moins grande tension du marché immobilier.

 

A l’issue d’un rendez-vous, la banque vous adressera gratuitement une offre de prêt, valable au moins 30 jours. A compter de la réception de l’offre, un délai de réflexion de 10 jours incompressible vous est octroyé. Si l’offre vous intéresse, vous devez donc la retourner à compter du 11e jour mais avant la fin de sa validité. Votre acceptation transforme cette offre en contrat de prêt.

Les thématiques «Conseils»